Derniers Articles
Menu
- Rosée de Feu, Xavier Mauméjean
Culture - Littérature
Écrit par Morgan   

Rosée de Feu Xavier MauméjeanNote de l'éditeur : « Les officiers et les hommes du Japon impérial sont tous les membres d’un commando-suicide. »
Bureau d’information du gouvernement japonais, 1944.

1944. Face à l’avancée des forces américaines dans le Pacifique, le haut-commandement de la Marine impériale japonaise applique une tactique de la dernière chance : engager ses pilotes de dragons dans des attaques suicide.
Très vite, un autre feu du ciel s’abat sur le Soleil Levant. Les superforteresses B-29 lâchent sur les grandes villes des bombes au napalm. Seuls de rares pilotes se révèlent assez courageux ou fous pour les affronter sur leurs dragons de combat…
Trois destinées sont balayées par le souffle de la guerre. Hideo, petit garçon qui vit de l’intérieur la souffrance du Japon. Tatsuo, son grand frère, étudiant recruté dans une escadrille suicide. Enfin le capitaine Obayashi, maître archer qui impose la « stratégie de la mort assurée ».
Né en 1963, diplômé en philosophie et en sciences des religions, éditeur, collaborateur de la revue Bifrost, spécialiste de Sherlock Holmes, Xavier Mauméjean est un auteur atypique aux intérêts multiples. Son premier roman, Les Mémoires de l’Homme-éléphant, a été lauréat du prix Gérardmer en 2000. Il a depuis publié une vingtaine d’ouvrages, en littératures jeunesse ou adulte, dont Lilliputia en 2008, salué par le prix Rosny Aîné.
Fresque sentimentale et violente, roman qui mêle faits historiques et mythologie, Rosée de feu relate les derniers mois d’une nation qui, parce qu’elle attache le plus grand prix à la vie, acceptera le sacrifice ultime dans la plus grande des dignités.

Notre avis : Après Lilliputia, qui narre la vie d’un homme de petite taille et qui devient pompier dans un parc d’attraction sur Coney Island, Xavier Mauméjean nous invite, avec Rosée de Feu, dans l’âme d’un peuple en guerre.
C'est un petit bijou que nous offre Mauméjean avec ce roman aux Editions Le Bélial. Une perle qui mérite toute l’attention des férus de littérature. Il nous a habitué à des ouvrages fouillés, érudits et parfois exigeants pour le lecteur (à l’instar de La Vénus Anatomique par exemple). Et ce livre ne déroge pas à la règle.

Tout d’abord, Rosée de Feu se distingue par un sujet peu traité, la deuxième guerre vu par les vaincus japonais. Dans un pays tourmenté qui comprend l’inéluctable destruction de son mode de vie, de ses valeurs et de sa culture,  nous entrons dans la psyché de ce peuple qui se résout au pire.
Nous suivons 3 personnages  masculins, à 3 stades différents de la vie, comme 3 appréhensions particulières de la situation japonaise. La représentation de ces 3 personnages, comme beaucoup d’éléments de l’ouvrage, est régie par un code strict. Ils sont une émanation du Bunraku, théâtre de marionnettes japonais du XVIIeme.
Les dragons ajoutent cette touche intemporelle qui accentue l’esprit fin du monde de Rosée de Feu.

Pour finir, la construction du récit est particulière. Le texte est découpé en petits paragraphes courts, "structurés  à partir des cinq éléments de la pensée chinoise". Ainsi, chacun débute par l’un de ses éléments, comme annonciateur de changement ou au contraire d’immuable continuité.

Un superbe ouvrage qui mériterait tant par sa forme que par son fond de faire partie d’une collection de littérature générale.
Une réelle plongée psychologique et pourtant un récit tellement froid et distant dans un pays en guerre, au bord du gouffre. Et puis, il y a les dragons…
A lire de toute urgence.

Editions Le Bélial
ISBN : 978-2-84344-100-4


Momotar? Umi no Shinpei (extrait) par lebelial